Site de Benoît Melançon

Travaux sur la langue

 

Dernière mise à jour : 30 mai 2017

ORCID logo Identifiant ORCID : orcid.org/0000-0003-3637-3135

 

«Fragments de dictionnaire pour une campagne», Spirale, 93, décembre 1989 / janvier 1990, p. 14. [HTML]


«La langue de la publicité», Spirale, 101, novembre 1990, p. 8.


«Le statut de la langue populaire dans l’œuvre d’André Belleau ou La reine et la guidoune», Études françaises, 27, 1, printemps 1991, p. 121-132. [PDF]


Le Village québécois d’aujourd’hui. Glossaire, Montréal, Fides, 2001, 147 p. Avec Pierre Popovic.


«Le village québécois d’aujourd’hui», l’Apostrophe. La revue de l’Aut’ Journal, 1, 2, automne 2001, p. 7. Avec Pierre Popovic.


Dictionnaire québécois instantané, Montréal, Fides, 2004 (deuxième édition, revue, corrigée et full upgradée), 234 p. Illustrations de Philippe Beha. En collaboration avec Pierre Popovic.


«Cinq idées reçues sur la langue (au Québec)», dans Miriam Fahmy et Antoine Robitaille (édit.), Jeunes et engagés, Montréal, Fides et Institut du Nouveau Monde, coll. «Supplément de l’Annuaire du Québec», 2005, p. 69-71. [PDF]


«La glande grammaticale suivi d’un Petit lexique (surtout) montréalais», Cités. Philosophie. Politique. Histoire, 23, 2005, p. 233-237 et 238-241. [HTML]


«Le rire et le Coplol, ou : les zygomatiques de Québec Inc.», Itinéraires et contacts de cultures, 36, 2006, p. 181-191. Avec Pierre Popovic.


L’Oreille tendue, blogue, depuis le 14 juin 2009.


«Langue de campagne», le Journal de Montréal, 2 septembre 2012, p. 33.


«Parler français au Québec», Lion, édition française, 662, décembre 2013, p. 65-67. [PublishPaper]


Langue de puck. Abécédaire du hockey, Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p. Préface de Jean Dion. Illustrations de Julien Del Busso.


«Vie et mort de l’éloquence parlementaire québécoise», Mœbius, 142, 2014, p. 75-78. Prépublication dans le Devoir, 23 septembre 2014, p. A7, sous le titre «Que dire et ne pas dire à l’Assemblée nationale». [HTML]


Notes de lecture sur Victor Klemperer, LTI, la langue du IIIe Reich. Carnets d’un philologue, University Affairs / Affaires universitaires, 56, 1, janvier 2015, p. 15. [HTML]


«Dire, ou pas, l’austérité», dans Ianik Marcil (édit.), 11 brefs essais contre l’austérité. Pour stopper le saccage planifié de l’État, Montréal, Somme toute, 2015, p. 23-30.


«Leur langue, c’est pas de la marde», Argument, 17, 2, printemps-été 2015, p. 97-103.


Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.


«Notre idiome commun», l’Inconvénient, 62, automne 2015, p. 16-17.


Compte rendu de la Modernisation de l’accent québécois. De l’accent traditionnel au nouvel accent : 1841-1960. Esquisse historique. Contribution à l’histoire de la prononciation du français au Québec de Jean-Denis Gendron, Recherches sociographiques, 52, 2-3, mai-décembre 2015, p. 525-527.

 

«Les langues du roman noir. Patrick Roy, L’homme qui a vu l’ours (2015)», Canadian Literature, 225, été 2015 [2016], p. 150-151. [HTML]

 

«Un roman, ses langues. Prolégomènes», Études françaises, 52, 2, 2016, p. 105-118. [PDF]

 

L’Oreille tendue, Montréal, Del Busso éditeur, 2016, 411 p.

 

Quatre contributions dans «Les Québécois parlent-ils bien français ? Débat entre Lionel Meney et Benoît Melançon», Argument, 20, 1, à paraître en 2017.

 


Retour à la page d’accueil de Benoît Melançon


Licence Creative Commons
Le site de Benoît Melançon est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale 4.0 international.