Site de Benoît Melançon

Site du C.U.L.S.E.C.

 

Colloque «Penser par lettre»


Château d’Azay-le-Ferron
15-16-17 mai 1997


Actes

 
Couverture de Benoit Melancon (1998)

Benoît Melançon (édit.), Penser par lettre. Actes du colloque d’Azay-le-Ferron (mai 1997), Montréal, Fides, 1998, 375 p. ISBN : 2-7621-2018-7.

 

Voir ce livre dans Google livres


Table des matières

Andrès, Bernard, «Épistolaire et pensée des Lumières au Québec et au Bas-Canada (1784-1793)», p. 189-203.

Bandelier, André, «Sur la correspondance de Jean-Henri-Samuel Formey», p. 205-217.

Bessire, François, «La lettre, du débat d’idées à la stratégie de communication : l’échange épistolaire entre Voltaire et Jean-Sylvain Bailly sur l’origine des sciences et ses prolongements éditoriaux», p. 295-310.

Biron, Michel, «Écrire à trois : Huysmans, Bloy et Villiers de l’Isle-Adam», p. 89-105.

Buffat, Marc, «Les raisons de M. de Sade», p. 327-341.

Cambron, Micheline, «Savoir et fiction. Statut épistémologique des lettres savantes dans les parerga de L’utopie de Thomas More», p. 167-187.

Chamayou, Anne, «Une forme contre les genres : penser la littérature à travers les lettres du XVIIIe siècle», p. 241-253.

Dauphin, Cécile, «Une pédagogie du lieu commun dans les manuels épistolaires du XIXe siècle», p. 63-73.

Diaz, Brigitte, «"Penser la littérature." Le dialogue épistolaire Sand-Flaubert. 1866-1876», p. 359-376.

Diaz, José Luis, «Il est interdit de penser par lettre», p. 13-35.

Dulac, Georges, «Le projet d’un Atlas de la communication manuscrite à l’Âge classique», p. 219-240.

Everett, Jane, «Réseaux épistolaires : le cas du Québec dans les années trente», p. 125-144.

Fisher, Martine, «De la pratique du billet : Baudelaire et ses correspondants», p. 75-88.

Haroche-Bouzinac, Geneviève, «Penser le destinataire : quelques exemples», p. 279-293.

Lacroix, Michel, «Du réseau comme communauté secrète : Paulhan, la NRF et le Collège de sociologie», p. 107-123.

Melançon, Benoît, «La lettre contre : Mme du Deffand et Belle de Zuylen», p. 39-62. URL : <http://www.mapageweb.umontreal.ca/melancon/docs/melancon_contre_1998.pdf>.

Melançon, Benoît, «Présentation», p. 7-12. URL : <http://www.mapageweb.umontreal.ca/melancon/docs/melancon_presentation_penser_lettre_1998.pdf>.

Phal, Marie-Christine, «Senancour, penseur par lettre : Oberman ou "Les lettres philosophiques"», p. 255-276.

Popovic, Pierre, «L’institution imaginaire de la littérature. Sur une lettre de Saint-Denys Garneau à Valdombre», p. 145-164.

Siess, Jürgen, «La marquise et le philosophe. La rencontre épistolaire entre Marie du Deffand et Voltaire», p. 311-325.

Van Strien-Chardonneau, Madeleine, «Sur une lettre d’instruction de Mme de Charrière : pédagogie et rhétorique épistolaire», p. 343-358.


Quatrième de couverture

Les manuels de correspondance, les critiques littéraires et même les épistoliers ont longtemps affirmé qu’il était interdit de penser par lettre. Réputée libre et spontanée, quand ce n’était pas décousue ou éphémère, l’écriture épistolaire aurait été incompatible avec la réflexion soutenue. Est-ce aussi simple?

Qu’il s’agisse de s’interroger sur la société, de se trouver des interlocuteurs sur la scène du monde ou d’élaborer une pensée à deux, la lettre permet de penser, quoi qu’on en dise. Épistolairement, on pense cependant d’une façon particulière, car on pense pour quelqu’un.

Vingt-deux spécialistes de la lettre venus de quatre pays se sont réunis en mai 1997 au château d’Azay-le-Ferron pour se demander «Peut-on penser par lettre ?». Ce sont leurs réponses qu’on lira ici, à partir de lectures de Mme du Deffand, de Voltaire, de Sade, de George Sand, de Gustave Flaubert, de Charles Baudelaire, de Jean Paulhan, de Saint-Denys Garneau, de plusieurs autres encore.

Benoît Melançon est professeur de littérature à l’Université de Montréal. Son intérêt pour l’épistolaire a déjà donné naissance à un ouvrage pour lequel il a remporté le prix Raymond-Klibansky, Diderot épistolier. Contribution à une poétique de la lettre familière au XVIIIe siècle (Fides, 1996).


Comptes rendus

Voir, 26 novembre-2 décembre 1998, p. 53 (Pascale Navarro)

Ici, 2, 27, 25 mars au 1er avril 1999, p. 31 (Yves Montoya)

Revue de l’AIRE. Bulletin de l’Association interdisciplinaire de recherche sur l’épistolaire (Paris), 22, hiver-printemps 1999, p. 56-61 (Hélène Védrine)

Dix-huitième siècle, 31, 1999, p. 660-661 (Jean-Christophe Vayssette)

University of Toronto Quarterly, 69, 1, hiver 1999-2000, p. 440-442 (Christine Roulston)

Studi francesi, 132 (44 : 3), septembre-décembre 2000, p. 658-659 (Antonella Arrigoni)

Revue d’histoire littéraire de la France, 101, 1, janvier-février 2001, p. 188-190 (Marianne Charrier-Vozel)

Das Achtzehnte Jahrhundert, 25, 1, 2001, p. 130-132 (Annett Volmer)


Commandes

Éditions Fides
7333, place des Roseraies
Anjou (Québec)
Canada  H1M 2X6
Téléphone : 514.745.4290
Télécopieur : 514.745.4299
Courriel : editions@fides.qc.ca
Site Web : <http://www.fides.qc.ca/>


Actes du colloque de mai 1997

Programme
 

Retour à la page d’accueil du groupe de recherche CULSEC

Retour à la page d’accueil de Benoît Melançon


Licence Creative Commons
Le site de Benoît Melançon est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale 4.0 international.