Collège de sociocritique de Montréal

 

VIe colloque interuniversitaire des jeunes chercheurs

en sociocritique et en analyse du discours


Université McGill
17 et 18 octobre 2002


Actes

Segura, Mauricio, Janusz Przychodzen, Pascal Brissette, Paul Choinière et Geneviève Lafrance (édit.), Imaginaire social et discours économique, Montréal, Université de Montréal, Département d’études françaises, coll. «Paragraphes», 21, 2003, 146 p. ISBN : 2-921447-14-2; ISSN : 0843-5235. Prix : 20 $ CDN.

Table des matières


Appel de communications

Interrogation des médiations entre textes et contextes (historique, institutionnel, économique, social), analyse des phénomènes d’intertextualité et d’interdiscursivité, microlecture de l’inscription du discours social dans le texte, la sociocritique est tout cela et plus encore. Car, loin de promouvoir une grille de lecture unique et universelle ou de ne se pencher que sur un domaine très précisément circonscrit, la sociocritique accueille volontiers des concepts et méthodes de nature et d’horizons multiples. C’est pourquoi elle évolue constamment. Mais quelles questions la sociocritique pose-t-elle actuellement ? Quels objets étudie-t-elle ? Quelles sont aujourd’hui ses ambitions théoriques ? À quels savoirs recourt-elle ? Quelles ressources méthodologiques mobilise-t-elle ?

Depuis six ans, le Colloque des jeunes chercheurs en sociocritique et en analyse du discours permet de jeter un regard sur les travaux actuels en sociocritique. Du «devoir de mémoire» dans le roman français contemporain à l’esthétique fasciste chez Drieu la Rochelle en passant par le discours philanthropique ou tiers-mondiste, sans oublier la littérature actuelle (la française, l’américaine, la québécoise), un vaste éventail de sujets a été couvert par les participants. Nous sommes résolus à maintenir l’ouverture multidisciplinaire de notre colloque, persuadés que c’est par la confrontation entre approches et disciplines que la sociocritique et l’analyse des discours pourront continuer à progresser. Désirant de plus offrir un lieu propice aux échanges et aux débats d’idées, le colloque confie à des chercheurs aguerris la tâche de lancer la discussion en commentant les communications. Nous invitons donc, pour une sixième année consécutive, les étudiants des 2e et 3e cycles des diverses disciplines des sciences humaines à nous soumettre une proposition de communication.

Nous serions particulièrement intéressés par tout projet recoupant l’un des deux axes suivants :

• La littérature et le discours économique
• Les sociabilités intellectuelles (groupes, revues, salons, cafés)

Les propositions de communication devront contenir : 1. vos nom et prénom, votre niveau d’étude, les noms de votre université et de votre département d’attache; 2. un résumé (environ 250 mots) de la communication proposée et de sa problématique; 3. vos coordonnées (adresse postale, numéro de téléphone et adresse électronique). Les communications ne devront pas excéder 20 minutes (12 pages à double interligne); elles seront inédites et rédigées en français ou en anglais. Les propositions devront être envoyées, avant le 1er juillet 2002, à l’adresse suivante :

Collège de sociocritique de Montréal
Département de langue et littérature françaises
Université McGill
Bureau 214,
3460, rue  McTavish
Montréal (Québec)
Canada  H3A 1X9

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez nous contacter par courriel :

Mauricio Segura : msegur_5@hotmail.com
Janusz Przychodzen : janusz77@yahoo.com
Pascal Brissette : pascal.brissette@mail.mcgill.ca


Programme


Retour à la page d'accueil du Collège de sociocritique de Montréal

Retour à la page d'accueil de Benoît Melançon


Licence Creative Commons
Le site de Benoît Melançon est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale 4.0 international.