Logo UdeM

Éric Lacourse, Ph.D.

Professeur agrégé, Département de sociologie, Université de Montréal

Recherche | Bio

(Impact Google Scholar)
Photo Eric Lacourse


Professeur agrégé au Département de sociologie de l'Université de Montréal, chercheur au Groupe de recherche sur l'inadaptation psychosociale chez l'enfant (GRIP) et au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.

Associate Professor at the University of Montreal's Sociology department. He is also researcher at the Reasearch Unit on Psychosocial Maladjustment (GRIP) and at CHU Sainte-Justine research center.

Tel: 514-343-6111 #2543



Projets

Projects

Les facteurs génétiques et environnementaux expliquant le développement dynamique des comportements antisociaux et l'affiliation à des pairs déviants au début de l'âge adulte, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH 2013-2018)

Developmentally dynamic genetic and environmental factors linking deviant peer group affiliation and antisocial behaviour in emerging adulthood, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (SSHRC 2013-2018)

Au début de l’âge adulte, les jeunes font souvent l’expérience de la consommation d’alcool et de drogues ainsi que de comportements antisociaux dans des contextes où ceux-ci sont renforcés, imités, voire imposés par les pairs. Le rôle étiologique des différents contextes de pairs dans l’exacerbation ou l’inhibition des comportements antisociaux, de la naissance à l’émergence de l’âge adulte, demeure toutefois matière à débat. Par ailleurs, bien que l’importance de la génétique dans l’explication de ces comportements ait été relevée, les mesures étaient limitées et n’investiguaient pas les corrélations et interactions entre la génétique et l’environnement. Les objectifs sont d’explorer les dynamiques entre les facteurs environnementaux et génétiques associés aux trajectoires développementales d’affiliation à des groupes de pairs déviants et de comportements antisociaux durant l’adolescence et le début de l’âge adulte, ainsi qu’investiguer l’effet causal de l’affiliation à des groupes de pairs déviants sur ces trajectoires.

Antisocial behaviour (AB) in emerging adulthood is often the continuity of disruptive behaviours in infancy, but it also often appears in more benign forms during adolescence. Emerging adulthood has been a neglected research topic for many years but has gained much attention from researchers recently. During this period of greater independence, youth often experiments with alcohol and drugs, risky behaviours in peer contexts that are reinforcing, modeling and even sometimes coercing youth into stealing, vandalizing and bullying (or physically aggress). The etiologic role of peer contexts in exacerbating or inhibiting AB from birth to emerging adulthood is still debated. Recent behaviour genetic meta-analyses of antisocial behaviour might provide some answers to these questions. On average 50% of AB phenotype is associated to genetic factors and the other 50% is mostly related to the non-shared experiences of twins (relationship with peers). Moreover, as adolescent get older, genetic factors get more important as they select more actively their environment, more specifically the peers with whom they hang with. Unfortunately, most of the studies that we have reviewed are cross-sectional or retrospective and use aggregate measures of AB or peer deviance from only one informant. Furthermore, they do not thoroughly investigate gene-environment correlations (rGE) or interactions (GxE) from a developmental perspective because it requires longitudinal data.

Publications

  • Lacourse, E., Boivin, M., Brendgen, M., Petitclerc, A., Girard, A., Vitaro, F., Paquin, S., Ouellet-Morin, I., Dionne, G., Tremblay, R. E. (2014). A longitudinal twin study of physical aggression during early childhood: evidence for a developmentally dynamic genome.Psychological Medicine, Janvier 2014, 1-11. (accès sur demande)
  • Paquin, S., Lacourse, E., Brendgen, M., Vitaro, F., Dionne, G. & M. Boivin (soumis). The genetic-environmental architecture of proactive and reactive aggression throughout childhood. (accès sur demande)
  • 2013 - Rowe Award pour la Meilleure Présentation par Affiche. Behavior Genetic Association, Marseille, France
  • 2013 - Rowe Award For Best Poster Presentation. Behavior Genetic Association, Marseille, France
  • Paquin, S., Lacourse, E., Brendgen, M., Boivin, M., Dionne, G., Vitaro F. & Tremblay, R. E. (2013). Development of physical aggression during childhood: A dynamic genome? Affiche présentée au 43rd annual meeting of the Behavior Genetic Association, Marseille, France. Télécharger Logo Adobe Reader
  • Bio

    Bio

    En 2003, Eric Lacourse a été engagé comme professeur adjoint au Département de sociologie à l'Université de Montréal. Titulaire d'un Ph.D. en psychologie de l'éducation à l'Université de Montréal et d'une formation postdoctorale en analyses de données longitudinales avec Daniel Nagin à l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh, il a été engagé avec le mandat de développer l'enseignement et la recherche en statistiques sociales. Plus spécifiquement, les modèles multiniveaux et les équations structurelles. En 2003, il a reçu une distinction de l'Institut Canadien de Recherche Avancée (ICRA) qui lui a permis d'intégrer un groupe de jeunes chercheurs canadiens (NIN). En 2007, le Centre d'Excellence sur le Développement des Jeunes Enfants (CEDJE) a jugé que son article paru dans Archives of General Psychiatry était un des dix meilleurs articles sur le développement des enfants au Canada cette année là. Il a aussi été désigné par cette organisation comme un des dix jeunes chercheurs canadiens les plus prometteurs. Au cours de cette même année, il a obtenu une bourse de carrière du programme Chercheur-boursier (Junior 1) octroyée par le Fonds de Recherche sur la Santé du Québec (FRSQ).

    Eric Lacourse began his position in 2003 as assistant professor in the Department of Sociology at the University of Montreal. With a PhD in Educational Psychology and postdoctoral training in longitudinal data analysis with Daniel Nagin at Carnegie Mellon University in Pittsburgh, he was hired to develop teaching and research in quantitative methods and social statistics with a specialization in structural equation and multilevel models. In 2003, he was honoured with a distinction from the Canadian Institute for Advanced Research (CIAR), which allowed him to work with the New Investigator Network (NIN). In 2007, The Centre of Excellence for Early Childhood Development (CEECD) has named his article in Archives of General Psychiatry the best piece of writing by a Canadian researcher. He was also designated by the same organization as one of the ten most promising young Canadian researchers. The same year, he was granted a Junior 1 (Health and Society) four years' career grant by the Fonds de Recherche sur la Santé du Québec (FRSQ).

    Sa contribution à la recherche suit trois axes. Le premier axe vise à identifier les interactions existants entre les individus (tempérament et personnalité), les contextes de socialisation (relations avec les parents et les pairs) et les contextes macrosociaux (désorganisation sociale du quartier). Le deuxième axe porte sur la prévention et la médicalisation des problèmes de comportement au cours de l'enfance, alors que le dernier axe porte sur le développement méthodologique de modèles longitudinaux et de modèles de mesures.

    His research contribution has three main focal points. The first is to better identify the interactions among individual (temperament and personality), socialization (parents and peers) and contextual (bad neighbourhoods) factors associated with the development of youth psychopathology and antisocial behaviour. The second focal point of his research looks at the prevention and medicalization of behavioural problems during childhood, while the third point focuses on the methodological development of analytical and measurement models for longitudinal data.

    Enseignement

    L'approche pédagogique qui est privilégiée vise l'autonomie et la responsabilisation de l'étudiant tout au long de son processus d'apprentissage. La classe « inversée » ou « flipped classroom » a pour but de changer les rôles classiques dans l'apprentissage. Voici quelques vidéos qui m'ont grandement inspiré.

    Salman Khan: Let's use video to reinvent education

    Sugata Mitra: Build a school in the cloud

    Cours

    Site des cours

    SOL2020 | Statistique sociale avancée

    SOL6211 | Modèles multiniveaux et longitudinaux

    CIQSS École d'été 2012 | Analyse de trajectoires

    CIQSS École d'été 2012 | Analyse et traitement des données manquantes

    Veuillez noter que le matériel pédagogique peut être accédé sur demande. Contactez-moi afin d'obtenir un identifiant et mot de passe.

    Le cours SOL2020, Statistique sociale avancée, porte sur les notions d'inférence et les principes d'échantillonnage. La logique de l'analyse à trois variables au sein de l'analyse de variance et des modèles de régression multiple et logistique. Les étudiants effectuent la modélisation à l'aide de SPSS en utilisant des bases de données disponibles publiquement.

    Le cours SOL6211, Modèles multiniveaux et longitudinaux, porte sur l'application de modèles statistiques aux données hiérarchiques transversales et longitudinales. Il constitue une bonne introduction aux modèles de courbes de croissance ainsi qu'aux approches par classification des trajectoires.

    Étudiants supervisés

    Publications

    Publications sélectionnées

    Afficher/Masquer

    Toutes les publications

    2014 - 2009

    Afficher/Masquer

    Avant 2009

    Afficher/Masquer